Bonjour les petits amis,

 

Avant de parler de cette recette, je voudrais vous remercier encore une fois pour l’accueil chaleureux que vous avez fait au dernier concours et à l’article paru dans le Marie Claire Idées. Merci 1000 fois !

Aujourd’hui, je vous retrouve avec la recette d’une pâtisserie qui je suis sûre ne vous a pas laissé indifférents… La fameuse religieuse de chez Mendl’s qui joue un rôle important dans le dernier film de Wes Anderson : The Grand Budapest Hotel ! Comme beaucoup d’entre vous (j’en suis certaine), je me suis précipitée au cinéma le jour de sa sortie. Oh! Joie ultime ! Wes Anderson nous a livré son chef d’oeuvre ! Belle histoire, esthétique plus qu’impeccable, belle brochette d’acteurs… la gourmande que je suis n’a pas pu résister devant cette sucrerie au centre de l’intrigue : la religieuse tri-colore. Il fallait que j’interprète cette recette…

Je suis à la traine, je me suis laissée désirer. Aujourd’hui sort un autre bijou : Her du dieu Spike Jonze. Il est donc temps de vous livrer cette recette…

patisserie-mendls-grand-budapest05

 

Pour la pâte à choux :

- 12 cl de lait

- 12 cl d’eau

- 1 c à c de sel

- 1 c à c de sucre

- 90 g de beurre

- 140 g de farine

- 4 oeufs

 

Pour la crème :

- 25 cl de lait

- 3 jaunes d’oeufs

- 125 g de beurre ramolli

- 20 g de Maïzena

- 60 g de sucre

- 115 g de pralin en poudre

 

Pour la déco :

- Fondant pour glaçage (scrapcooking)

- colorant en poudre (vert & rose)

- perles de sucre

patisserie-mendls-grand-budapest03
patisserie-mendls-grand-budapest06

Chauffer l’eau et le lait dans une casserole avec le sel, le sucre et le beurre. Au point d’ébullition, ajouter la farine hors du feu. Mélanger bien. Remettre sur le feu pour assécher la pâte. Transférer le mélange dans un saladier. Ajouter la moitié des oeufs battus. Mélanger. Ajouter le reste des oeufs en deux fois, en mélangeant entre chaque adjonction. La pâte doit être souple. Préchauffer le four à 190 °C. Avec une poche à douille, dresser des boulettes de pâte sur une plaque de cuisson (3 en tailles décroissantes). Enfourner et cuire 20/25 min en entrouvrant la porte du four au bout de 6 min.

 

Pour la crème. Porter le lait à ébullition. Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent, incorporer la Maïzena. Verser dessus le lait bouillant en filet en fouettant. Faire épaissir sur feu moyen en remuant jusqu’à l’ébullition. Laissez refroidir.

Travailler le beurre en pommade. L’incorporer à la crème pâtissière et ajouter le praliné, en fouettant afin de bien aérer la masse.

 

Une fois les choux refroidis, les garnir à l’aide d’une poche à douille en incisant le fond du chou.

Pour le glaçage, préparer en suivant les instructions du fabricant. Préparer du blanc, du vert et du rose.

Pour dresser votre pâtisserie, enduit le plus gros chou de nappage blanc, puis le moyen de vert et enfin de petit de rose. Ajouter des billes de sucre pour finir la déco.


patisserie-mendls-grand-budapest01
IMG_9669_2_4
patisserie-mendls-grand-budapest07
patisserie-mendls-grand-budapest04

Vous l’aurez compris, cette recette est un mix entre la religieuse et le Paris-Brest… comme pour prolonger le voyage. J’espère que cette interprétation vous plaira. Je vous souhaite bonne dégustation et je vous promets de revenir très vite vers vous. Les idées ne manquent pas, le temps un peu plus.

Très belle fin de semaine ! <3